SILK WAY RALLY 2016

 

Dimanche, 24 juillet 2016

15e étape : Hohhot – Pékin

 

SILK WAY RALLY 2016

 

Dimanche, 24 juillet 2016

15e étape : Hohhot – Pékin

 

SILK WAY RALLY 2016

 

Dimanche, 24 juillet 2016

15e étape : Hohhot – Pékin

 

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Samedi, 23 juillet 2016

14e étape : Wuhai – Hohhot

Liaison : 72,60 km – Spéciale : 261 km – Liaison : 420,68 km – Total : 754,28 km

 

Les concurrents du Silk Way Rally ont pris le départ, ce matin, de la dernière Spéciale de 260 km qui, aux dires de l’organisation, n’est pas une balade de santé. Il fallait donc rester vigilant pour croiser sous le drapeau à damier, le parcours étant composé de pistes techniques mais aussi d’un joli massif de dunes sur la fin.

Mais pour les « petits » Polaris, la Spéciale est encore plus difficile car le sable est brassé par les camions et il leur arrive bien des mésaventures !

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 35es en 5h21’06 – 23es au général : « Quelle journée ! Tout d’abord nous avons cassé l’antenne du GPS. Ensuite, on a très bien roulé, à un super rythme ; propre mais fort et je me suis régalé ! Malheureusement, les ornières étaient tellement creusées que nous nous sommes mis sur le flanc à l’arrêt et la rotule n’a pas aimé la mésaventure ! Mais nous sommes là, très contents d’avoir remporté le T3 ! C’était un beau rallye, une belle aventure ! »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 30es en 5h09’56 – 37es au général : L’équipage chinois, Rujin Mao et Yu Mao, termine 37es du classement général du Silk Way Rally 2016 !

 

 

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Samedi, 23 juillet 2016

14e étape : Wuhai – Hohhot

Liaison : 72,60 km – Spéciale : 261 km – Liaison : 420,68 km – Total : 754,28 km

 

Les concurrents du Silk Way Rally ont pris le départ, ce matin, de la dernière Spéciale de 260 km qui, aux dires de l’organisation, n’est pas une balade de santé. Il fallait donc rester vigilant pour croiser sous le drapeau à damier, le parcours étant composé de pistes techniques mais aussi d’un joli massif de dunes sur la fin.

Mais pour les « petits » Polaris, la Spéciale est encore plus difficile car le sable est brassé par les camions et il leur arrive bien des mésaventures !

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 35es en 5h21’06 – 23es au général : « Quelle journée ! Tout d’abord nous avons cassé l’antenne du GPS. Ensuite, on a très bien roulé, à un super rythme ; propre mais fort et je me suis régalé ! Malheureusement, les ornières étaient tellement creusées que nous nous sommes mis sur le flanc à l’arrêt et la rotule n’a pas aimé la mésaventure ! Mais nous sommes là, très contents d’avoir remporté le T3 ! C’était un beau rallye, une belle aventure ! »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 30es en 5h09’56 – 37es au général : L’équipage chinois, Rujin Mao et Yu Mao, termine 37es du classement général du Silk Way Rally 2016 !

 

 

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Samedi, 23 juillet 2016

14e étape : Wuhai – Hohhot

Liaison : 72,60 km – Spéciale : 261 km – Liaison : 420,68 km – Total : 754,28 km

 

Les concurrents du Silk Way Rally ont pris le départ, ce matin, de la dernière Spéciale de 260 km qui, aux dires de l’organisation, n’est pas une balade de santé. Il fallait donc rester vigilant pour croiser sous le drapeau à damier, le parcours étant composé de pistes techniques mais aussi d’un joli massif de dunes sur la fin.

Mais pour les « petits » Polaris, la Spéciale est encore plus difficile car le sable est brassé par les camions et il leur arrive bien des mésaventures !

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 35es en 5h21’06 – 23es au général : « Quelle journée ! Tout d’abord nous avons cassé l’antenne du GPS. Ensuite, on a très bien roulé, à un super rythme ; propre mais fort et je me suis régalé ! Malheureusement, les ornières étaient tellement creusées que nous nous sommes mis sur le flanc à l’arrêt et la rotule n’a pas aimé la mésaventure ! Mais nous sommes là, très contents d’avoir remporté le T3 ! C’était un beau rallye, une belle aventure ! »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 30es en 5h09’56 – 37es au général : L’équipage chinois, Rujin Mao et Yu Mao, termine 37es du classement général du Silk Way Rally 2016 !

 

 

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Vendredi, 22 juillet 2016

13e étape : Alashan – Wuhai

Liaison : 30,94 km – Spéciale : 367,44 km – Liaison : 326,51 km – Total : 724,89 km

 

Le Silk Way Rally entre dans la région autonome de Mongolie Intérieure et les panneaux des routes sont écrits maintenant dans les deux langues : en chinois et en mongole.

La Spéciale qui repart dans les dunes est exclusivement courue dans le sable, relativement mou ce matin et les premiers 70 km sont ceux de la fin de la Spéciale d’hier à l’envers. La scénique est toujours aussi fantasmagorique avec des lacs au milieu des grandes dunes.

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 31es en 8h07’39 : « C’était à nouveau une belle journée mais dure. La Spéciale s’est déroulée dans le désert très connu pour ses superbes et étonnants lacs. Cette fois, je me suis arrêté pour les prendre en photo, c’était tellement beau ! Les dunes n’étaient pas faciles à franchir car le sable était mou mais je suis content d’avoir fini cette étape. Demain, c’est l’arrivée du rallye à Hohhot ! »

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 32es en 8h14’42 : «  Aujourd’hui encore, ce n’était que des pistes de sable et des dunes. Nous sommes tout petits et notre problème après le passage des camions est qu’ils laissent des ornières profondes qui nous déstabilisent car on n’a pas le bon gabarit pour passer par-dessus, on est à cheval… Nous avons donc roulé avec un faux rythme et eu deux crevaisons… mais les paysages étaient superbes ! »

 

Demain, derniers kilomètres en course puisque celle-ci s’arrête à Hohhot. Dimanche, c’est en convoi que le Silk Way Rally entrera dans Pékin pour passer sur le podium.

 

 

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Vendredi, 22 juillet 2016

13e étape : Alashan – Wuhai

Liaison : 30,94 km – Spéciale : 367,44 km – Liaison : 326,51 km – Total : 724,89 km

 

Le Silk Way Rally entre dans la région autonome de Mongolie Intérieure et les panneaux des routes sont écrits maintenant dans les deux langues : en chinois et en mongole.

La Spéciale qui repart dans les dunes est exclusivement courue dans le sable, relativement mou ce matin et les premiers 70 km sont ceux de la fin de la Spéciale d’hier à l’envers. La scénique est toujours aussi fantasmagorique avec des lacs au milieu des grandes dunes.

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 31es en 8h07’39 : « C’était à nouveau une belle journée mais dure. La Spéciale s’est déroulée dans le désert très connu pour ses superbes et étonnants lacs. Cette fois, je me suis arrêté pour les prendre en photo, c’était tellement beau ! Les dunes n’étaient pas faciles à franchir car le sable était mou mais je suis content d’avoir fini cette étape. Demain, c’est l’arrivée du rallye à Hohhot ! »

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 32es en 8h14’42 : «  Aujourd’hui encore, ce n’était que des pistes de sable et des dunes. Nous sommes tout petits et notre problème après le passage des camions est qu’ils laissent des ornières profondes qui nous déstabilisent car on n’a pas le bon gabarit pour passer par-dessus, on est à cheval… Nous avons donc roulé avec un faux rythme et eu deux crevaisons… mais les paysages étaient superbes ! »

 

Demain, derniers kilomètres en course puisque celle-ci s’arrête à Hohhot. Dimanche, c’est en convoi que le Silk Way Rally entrera dans Pékin pour passer sur le podium.

 

 

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Vendredi, 22 juillet 2016

13e étape : Alashan – Wuhai

Liaison : 30,94 km – Spéciale : 367,44 km – Liaison : 326,51 km – Total : 724,89 km

 

Le Silk Way Rally entre dans la région autonome de Mongolie Intérieure et les panneaux des routes sont écrits maintenant dans les deux langues : en chinois et en mongole.

La Spéciale qui repart dans les dunes est exclusivement courue dans le sable, relativement mou ce matin et les premiers 70 km sont ceux de la fin de la Spéciale d’hier à l’envers. La scénique est toujours aussi fantasmagorique avec des lacs au milieu des grandes dunes.

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 – 31es en 8h07’39 : « C’était à nouveau une belle journée mais dure. La Spéciale s’est déroulée dans le désert très connu pour ses superbes et étonnants lacs. Cette fois, je me suis arrêté pour les prendre en photo, c’était tellement beau ! Les dunes n’étaient pas faciles à franchir car le sable était mou mais je suis content d’avoir fini cette étape. Demain, c’est l’arrivée du rallye à Hohhot ! »

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 32es en 8h14’42 : «  Aujourd’hui encore, ce n’était que des pistes de sable et des dunes. Nous sommes tout petits et notre problème après le passage des camions est qu’ils laissent des ornières profondes qui nous déstabilisent car on n’a pas le bon gabarit pour passer par-dessus, on est à cheval… Nous avons donc roulé avec un faux rythme et eu deux crevaisons… mais les paysages étaient superbes ! »

 

Demain, derniers kilomètres en course puisque celle-ci s’arrête à Hohhot. Dimanche, c’est en convoi que le Silk Way Rally entrera dans Pékin pour passer sur le podium.

 

 

SILK WAY RALLY 2016

 

 

Jeudi, 21 juillet 2016

12e étape : Jiayuguan – Alashan

Liaison : 183,5 km – Spéciale : 425 km – Liaison : 58,42 km – Total : 666,92 km

 

Ce matin, la tempête de sable et la pluie ont enfin disparu, laissant place à un ciel nuageux que troue timidement le soleil. La Spéciale du jour, se dirigeant toujours vers l’est et Alashan, est très variée. Le secteur sélectif débute par du terrain rapide suivi par des paysages extraordinaires de lacs au milieu des dunes pour terminer par des pistes sablonneuses et des portions de hors-piste assez techniques. La plus belle étape du Silk Way 2016 restera gravée dans les mémoires.

 

 

NICOLAS DUCLOS/SÉBASTIEN DELAUNAY N°145 – 31es en 7h10’10 : «  La Spéciale était vraiment superbe, très belle et très technique. Je ne me suis pas ennuyé un seul moment du début à la fin et je n’ai pas vu passer les 400 km. C’était une journée parfaite; je me suis régalé en pilotage et les paysages étaient magnifiques ! »

 

RUJIN MAO/YU MAO N°180 : Ont connu des problèmes de batteries et sont arrivés tard au bivouac.