ABU DHABI DESERT CHALLENGE 2014

Alle Fogliani, âgé de 19 ans et son père, Pietro, ont remporté  la catégorie T3 de l’Abu Dhabi Desert Challenge 2014.

Jes Munk et Seb Delanay, malgré leur problème de joint de culasse ont rallié l’arrivée et se classent deuxièmes de la catégorie T3.

FÉLICITATIONS À TOUTE L’ÉQUIPE pour le super boulot que vous avez fait !

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Jeudi 10 avril 2014

5e Spéciale : Qasr Al Sarab

Liaison : 7,80 km – Spéciale : 244,77 km – Liaison : 107,30 km – Total : 359,87 km

 

 

 

La dernière spéciale de l’Abu Dhabi Desert Challenge, longue de 244 km, repartait de Qasr Al Sarab pour revenir vers la Marina de Yas Island à Abu Dhabi. Chaleur, peu de dunes et beaucoup de lignes droites fut le menu du jour. Une spéciale peu intéressante qu’Alle Fogliani et son père, Pietro, ont gérée avec intelligence pour franchir l’arrivée, 15es au général.

Malheureusement, Dame malchance s’est acharnée sur Jes Munk et Sébastien Delaunay qui ont cassé un joint de culasse au km 17 de la spéciale. Mais, dans son malheur, l’équipage Franco-Danois eut de la veine car la casse mécanique s’est produite sur une partie d’asphalte. Ils purent être dépannés et tractés jusqu’à Abu Dhabi afin de terminer le rallye, classés 25es.

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 15es au général : « J’ai roulé tranquillement, raconte le jeune Italien de 19 ans à la fin du Rallye. La spéciale était toute droite et pas très belle avec vraiment très peu de dunes. C’est ma première course en Rallye Tout Terrain et j’ai trouvé cette discipline vraiment belle, cela m’a beaucoup plu. J’ai juste regretté qu’il n’y ait pas plus de sable, avec le RZR, c’est un régal de franchir les dunes, c’est très amusant. »

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 25es au général: « Et bien soyons positif, s’exclame l’ancien motard danois en riant, au moins je ne serai pas tombé cette fois-ci ! C’est dommage de n’avoir pu faire la dernière spéciale mais sincèrement, nous avons eu beaucoup de chance de casser sur l’asphalte, dans une DZ (Limitation de vitesse), juste avant de repartir dans le sable. Si cela nous était arrivé plus loin, dans les dunes, on y serait encore. Au moins, nous avons pu être aidés, nous avons franchi la ligne d’arrivée et nous sommes montés sur le podium ! Maintenant, nous allons aller boire un verre bien mérité avec toute l’équipe. C’est un super team, les mécaniciens sont fantastiques, ils ont fait du très bon travail et ont un bel esprit sportif. Ils m’ont, tous les jours, donné de précieux conseils, tout comme Seb qui est un précieux copilote. C’est une belle équipe et je me suis vraiment amusé avec eux et avec le RZR, tout spécialement dans les dunes. »

 

 

 

 

 

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Mercredi 9 avril 2014

4e Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 127,81 km – Spéciale : 239,68 km – Liaison : 11,20 km – Total : 378,69 km

 

 

 

Le soleil est déjà haut dans le ciel quand les autos prennent le départ de l’avant-dernière spéciale de l’Abu Dhabi Desert Challenge longue de près de 240 km. À l’arrivée, les deux équipages Xtremeplus Polaris sont éprouvés tant il fait chaud dans le désert d’abu Dhabi et que le parcours est difficile. Cette fois, c’est Jes Munk, navigué par Sébastien Delaunay, qui arrive le premier au bivouac de Qasr Al Sarab et se classe 14e de la spéciale tandis que les Fogliani, père et fils, terminent 17es.

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 14es de la Spéciale et 15es au général : « C’était dur aujourd’hui, confirme Jes Munk, vraiment dur mais c’est bon d’être de retour à rouler avec des conditions extrêmes. Je suis content car aujourd’hui, nous avons bien marché malgré un  »plantage » (ensablement dans le jargon des rallyes) parce que je parlais à Seb et que je me suis déconcentré 30’… J’apprends, à chaque kilomètre, j’apprends…

J’ai tenté de préserver la voiture et les pneus et de ne pas être trop agressif, ne pas dépasser les limites même si Seb m’a dit que j’avais utilisé mon joker aujourd’hui en plantant le RZR sur le nez en bas d’une dune ! Ceci dit, je suis content d’avoir fait un bon temps et une belle place alors que de nombreux concurrents sont encore sur le parcours. »

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 17es de la Spéciale et 14es au général : « Ce fut une spéciale dure et difficile, commente Alesandro en descendant de son RZR. Je me suis planté une fois car nous étions trop gonflé. Nous avons perdu un peu de temps mais ensuite, après avoir dégonflé, cela a bien marché. À cause des températures très élevées, nous avons aussi failli avoir un problème avec un fusible mais nous avons pu le changer à temps. »

 

Demain, la dernière spéciale du rallye emmène les concurrents vers Abu Dhabi.

 

 

 

 

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Mardi 8 avril 2014

3e Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 88,05 km – Spéciale : 256,40 km – Liaison : 27,57 km – Total : 372,02 km

 

 

 

Il fait plus de 40°C à l’ombre quand les deux RZR du Team Xtremeplus Polaris rallient le bivouac surchauffé de Qasr Al Sarab. La spéciale de plus de 250 km s’est, bien évidemment, déroulée dans le sable et a traversé de magnifiques massifs de dunes. Pour les deux concurrents Xtremeplus Polaris Factory Team, l’apprentissage se concrétise par deux très belles places, 22e et 23e au classement provisoire de la Spéciale et 18e et 19e au général, toujours provisoire.

 

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 22es de la Spéciale et 18es au général : « C’était magnifique aujourd’hui, et tout a bien marché, s’exclame Alle à l’arrivée au bivouac. Nous avons vu de nombreuses autos ensablées dans des endroits où il n’y avait que quelques passages. Mais, grâce au RZR qui rend le franchissement très aisé, nous avons pu passer. Avec la chaleur, le sable devenait de plus en plus mou et il fallait être vigilant. À un moment donné, nous avons suivi une trace unique qui nous a emmenés en dehors du parcours. Je ne sais pas si c’était l’ouvreur mais cette voiture est passée dans des endroits incroyables. Quand nous avons réalisé que nous nous éloignions du parcours idéal, nous avons bifurqué et retrouvé les traces. »

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 23es de la Spéciale et 19es au général: « Cette fois, nous n’avons pas eu à changer la courroie… mais je me suis planté et nous avons perdu 20′. C’est dommage car nous marchions bien. Je continue mon apprentissage et j’ai beaucoup appris en franchissant les dunes. Mais je continue à faire des erreurs qui m’ont coûté aussi une crevaison car j’ai tapé en arrivant trop fort en bas d’une descente. Petit à petit, j’assimile le pilotage sur 4 roues. Il juste dommage de ne pas avoir 15 ou 20 km/h de vitesse de pointe en plus dans les lignes droites. »

 

Demain, la quatrième et dernière boucle de l’Abu Dhabi Desert Challenge sera longue de 378 km.

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Lundi 7 avril 2014

2e Spéciale : Qasr Al Sarab – Qasr Al Sarab

Liaison : 125,10 km – Spéciale : 269,67 km – Liaison : 92,89 km – Total : 487,66 km

 

 

 

Ce matin à 8h, les concurrents auto de l’Abu Dhabi Desert Challenge a commencé par une liaison de plus de 100 km pour rallier le départ de la spéciale. 270 kilomètres de sable et de dunes sous une chape de plomb, cette deuxième étape n’avait rien d’une balade de santé.

Pour les Fogliani, père et fils, cette deuxième étape s’est déroulée sans anicroche et l’équipage italien rallie le bicouac de Qasr Al Sarab le sourire aux lèvres.

Pour Jes Munk et Sébastien Delaunay, la malchance s’acharne quelque peu et ils durent s’arrêter deux fois pour changer la courroie… puis une troisième fois sur la liaison.

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 22es de la Spéciale et 18es au général : « Ce matin, quand nous sommes partis, il faisait vraiment très froid et Pietro a dû rouler car j’avais les mains gelées. C’était une longue mais belle journée. Très chaude aussi… Le RZR a marché parfaitement, aucun problème de température. J’ai pris le Polaris RZR en main, je me sens vraiment en confiance maintenant et je m’amuse beaucoup. Je trouve seulement qu’il n’y avait pas assez de grosses dunes à mon goût. Piloter aux côtés de mon père est un vrai plaisir et grâce à son expérience, il m’aide énormément. »

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 26es de la Spéciale et 23es au général: « La première partie, je me suis vraiment fait plaisir et on avait trouvé un bon rythme et une bonne vitesse de croisière. Nous avons passé nombre de concurrents et, une seule fois, parce qu’une auto était ensablée dans un passage, j’ai dû faire marche arrière. Malheureusement, nous avons cassé deux courroies dans le sable et une sur la liaison. Ce n’est pas normal et nous en avons parlé avec l’équipe technique et Seb. Demain, je vais essayer de changer mon style de pilotage car le problème vient peut-être de là… »

 

Demain, les concurrents se lanceront dans nouvelle boucle de 372 km dont 256 km de Spéciale.

 

 

 

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Dimanche 6 avril 2014

1ère Spéciale : Abu Dhabi – Qasr Al Sarab

Spéciale : 290 km

 

 

 

Cette première spéciale emmène les concurrents de la Yas Marina d’Abu Dhabi jusqu’au bivouac de Qasr Al Sarab, au sud, dans le désert.

Au menu du jour, dunes et pistes rapides…

Parties peu après 10h, les autos ont très vite rencontré des températures élevées et nombreux sont les concurrents qui ont déjà souffert dans ce premier secteur sélectif. À 17h, les deux RZR étaient arrivés malgré quelques mésaventures.

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 – 16es de la Spéciale : « C’est ma première vraie spéciale et je me suis ensablé une fois car j’ai trop freiné. Mon père a dû sortir et pelleter puis me pousser… La voiture a bien marché mais à 100 km de l’arrivée, la jauge me donnait zéro d’autonomie. J’ai d’abord ralenti puis nous avons décidé de continuer et il semble que c’était un bug électronique. »

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 – 24es de la Spéciale : « Je me suis vraiment amusé dans les dunes, commente Jes Munk. Mais nous avons connu un problème de température sur la fin et nous avons dû changer la courroie. Au début, de la spéciale, nous avons doublé Alle et Petro, puis ils nous ont passé quand je me suis ensablé… Ensuite, ce fut leur tour de pelleter et nous sommes repassé devant jusqu’à ce que l’on doive mécaniquer. Je continue l’apprentissage du 4 roues et j’espère que demain, il y aura plus de dunes et moins de pistes rapides qui nous pénalisent fortement. »

 

Demain, la deuxième spéciale, en boucle, est longue de 269 km.

 

 

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

Samedi 5 avril 2014

Super Spéciale : Yas Marina Circuit, Abu Dhabi

 

Après deux jours de vérifications, les équipages du team Xtremeplus Polaris Factory Team trépignent un peu et veulent prendre le large vers le grand désert. Ce matin, ils ont assisté au briefing donné par le directeur sportif, Ronan Morgan, au circuit Yas Marina et cet après-midi, heureux, ils ont pu enfin revêtir leur combinaison et prendre le départ… mais pour seulement deux kilomètres de Super Spéciale qui détermine leur position de départ demain matin.

Le petit parcours est tracé, tout à côté du circuit Yas Marina, sur une piste relativement glissante. Comme toujours, il n’y a rien à gagner sur ce genre de prologue mais Alle Fogliani se classe 36e en 2’40.42 et Jes Munk, 41e en 2’52.24.

 

Alle et Pietro Fogliani n°348 : « Je me suis bien amusé, raconte Alle Fogliani, et je pense avoir fait un bon temps même si je sais que ce n’est pas important. Le RZR est amusant à piloter aussi sur la piste. Je n’arrivais pas à glisser car j’étais tout de suite arrêté par les ornières creusées par les autres concurrents. Mon père me criait tout le temps : freine, freine, continue-t-il en riant, et moi, je m’étais du gaz ! »

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 : « Enfin, je suis de retour en rallye, s’écrie Jes Munk à l’arrivée de cette petite Super Spéciale. C’était très amusant malgré que la piste était glissante car faite de graviers recouverts de sable. J’ai essayé de trouver les bonnes trajectoires et d’écouter ce que me disait Seb… J’attends maintenant avec impatience demain, la première vraie spéciale, le sable et les premières dunes ! »

 

Demain, première spéciale de 290 km qui emmènera les concurrents au bivouac de Qasr Al Sarab.

 

Pour suivre le rallye en live : http://abudhabidesertchallenge.com/2014_Results.aspx

 

Plus de photos et d’informations sur le www.xtremeplus.fr (Français et Anglais)

Suivez le team Xtremeplus Polaris Factory Team sur Facebook : http://www.facebook.com/infoxtremeplus?ref=hl

 

 

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Vendredi 4 avril 2014

Vérifications techniques : Yas Marina Circuit, Abu Dhabi

 

 

 

Ce matin à 8h, le team au complet était prêt pour un « shake down » dans les dunes, à 60 km d’Abu Dhabi, afin de prendre les RZR en main et vérifier les derniers réglages. Si Allessandro Fogliani a mis en pratique les conseils divulgués par Marco Piana durant les deux jours passés à Dubaï, pour Jes Munk, c’était bien un baptême du feu.

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 : « Je me suis « planté » en haut d’une dune par deux fois au même endroit, raconte le Danois. La troisième fois, j’ai compris… enfin, peut-être, rit-il, et je suis passé de l’autre côté. C’est en fait, très différent à piloter qu’une moto dans les franchissements. Il faut que j’oublie certains réflexes de pilotage des deux roues et que je prenne confiance, ce qui viendra en roulant.

Dans le deuxième tour, nous avions baissé la pression des pneus et j’ai réussi à déjanter car j’ai tourné trop court… Cela aussi fut une leçon. Mais je me suis vraiment amusé et je suis heureux de me lancer dans ce nouveau challenge.  »

 

Alle Fogliani n°348 : « Je me sens vraiment à l’aise au volant du RZR qui est une machine facile à piloter, commente le plus jeune pilote auto du plateau (19 ans). Demain, je mettrai du gaz ! »

 

Pietro Fogliani n°348 : « Le pilote est fiable et a un bel instinct et le RZR est l’engin idéal pour s’amuser dans le sable. L’objectif maintenant, continue le père en riant, est de faire manger du sable aux Mini ! »

 

Après ces premiers tours de roues, les deux équipages du Xtremeplus Polaris Factory Team ont passé les vérifications techniques.

Demain, ils rouleront la Super Spéciale qui donnera l’ordre de départ de la première spéciale, dimanche. 

ABU DHABI DESERT CHALLENGE

 

Jeudi 3 avril 2014

Vérifications administratives : Yas Marina Circuit, Abu Dhabi

 

 

 

Le ciel est voilé mais les températures frôlent les 35°C sur Abu Dhabi en ce premier jour de vérifications du Desert Challenge.

Dans la paddock du circuit Yas Marina, la chaleur pèse sur les assistances qui peaufine les derniers détails. Sous l’auvent Polaris du team Xtremeplus, les mécaniciens s’activent pour ajuster les sièges et les volants des deux RZR, l’un bleu et l’autre rouge, des deux « rookies » de la catégorie : Pietro et Ale Fogliani et Jes Munk qui sera navigué par Sébastien Delaunay. Le Danois, grièvement blessé à moto il y a deux ans, revient pour la première fois en Rallye Raid… mais sur quatre roues cette fois.

 

Jes Munk / Sébastien Delaunay n°347 : « Cela me fait vraiment plaisir de revoir les anciens copains qui m’ont tous fait un accueil très chaleureux, raconte Jes. Je découvre le RZR qui est bien différent de celui que j’ai à la maison… Il y a des boutons partout et Sébastien à tenter de tout m’expliquer mais je pense qu’il a du travail sur la planche avant que je ne me rappelle de tout, dit-il en riant ! Je suis un peu anxieux mais j’ai hâte d’aller l’essayer demain et surtout de rouler dans les dunes ! »

 

Pietro Fogliani n°348 : Il y a six ans que l’Italien n’était venu se frotter aux vents du désert mais l’appel des Rallyes Tout Terrain est irrésistible et après avoir couru de nombreux rallyes en camion avec Marco Piana, propriétaire du Xtremeplus Polaris Factory Team, il a également participé au Dakar 2009 en quad. Demain, ce sera au volant d’un RZR qu’il participera à l’Abu Dhabi Desert Challenge. « Je n’ai jamais roulé en RZR, confie Pietro un sourire en coin, je ne l’ai même pas essayé car je suis arrivé ce matin. Mais c’est un beau véhicule, simple et pensé intelligemment pour rouler dans le sable. Je vais partager le volant avec mon fils, Ale, car, dans mes rêves, j’aimerais que l’on participe à un Dakar chacun en solo, au volant de notre RZR… »

 

Ale Fogliani n°348 : À 19 ans, Ale Fogliani découvre un monde nouveau et participe à son premier Rallye Tout Terrain : « J’ai couru en mini-cross et scooter, confie-t-il, mais jamais en auto… et encore moins dans le sable. Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion d’essayer le RZR avec Marco à Dubaï et j’ai vraiment aimé. Maintenant, on verra en course, j’ai tout à apprendre… »

 

Demain, les deux équipages des Polaris RZR Xtremeplus feront leurs premiers tours avant de passer les vérifications techniques et de laisser, jusqu’au lendemain, les machines en parc fermé.